Trois anges sont venus

Poème de Noël

0_697ff_230d2a11_XXLTrois anges sont venus un soir…
Le premier était un petit enfant,
Les ailes en plumes blanches, tout de rose vêtu.
Souriant comme un bébé joufflu,
Il était mignon et charmant.
Pour mon Noël, il m’offrait en cadeau,
Mille jouets, bijoux et bibelots.
Ce n’était pas ce que je souhaitais recevoir…

Le deuxième portait à pleines mains
Or, argent et autres richesses.
Grand, imposant, il semblait un archange!
Sa tunique était d’azur, bordée de longues franges.
Dans ses yeux rayonnait tant d’allégresse,
« C’est Noël! », me dit-il. « Voici pour toi et les tiens!
Profitez enfin des plaisirs de la vie. »
Ce n’était pas non plus ce dont j’avais envie.

003 (2)Le troisième ange était un très vieil homme,
Portant une longue barbe grise, il se tenait courbé,
« Je suis l’Étranger, c’est ainsi qu’on me nomme.
Mais le cadeau que j’apporte est le plus recherché,
C’est la Paix, pour tous les gens de bonne volonté! »
C’était là mon souhait, quand je voulus le remercier
Il avait disparu dans la nuit noire
Sans même un au revoir!

© Madeleine Genest Bouillé, décembre 2012

(Ce poème fait référence au texte intitulé L’Étranger, dans Propos d’hiver et de Noël.)

IMG_20151210_0005 (2)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s