Images de la vie d’autrefois: les années 30

IMG_20160415_0001Je regarde mes vieilles photos. Il y a vraiment de tout! Quelques-unes retiennent mon attention, en ce soir d’avril où j’aimerais avoir quelques dizaines d’années de moins… avec un dos en meilleur état! C’est sans doute ce qui me donne le goût d’aller faire un tour dans le temps passé, en partageant avec vous certaines de ces images qui me racontent les événements d’une autre époque. Voici tout d’abord une toute petite photo qui provient de la famille de mon mari. Cette grotte abritant une statue de Marie avait été érigée à l’endroit où est située la maison de notre neveu et voisin, Germain Bouillé. On ne connaît pas la date de la photo, ni celle de la construction de cette grotte, qui était entourée d’arbres. La jeune fille qui nous tourne le dos serait une des aînées de la famille, soit Marie-Marthe ou Marie-Claire. Peut-être était-ce un soir du mois de mai où l’on chantait « C’est le mois de Marie, c’est le mois le plus beau »…

IMG_20160415_0002Derrière cette photo, une « belle main d’écriture » a noté ceci : « Dimanche 18 mai 1930. Ruben Thibodeau, Corps de Cadets E. Plessis. Montréal ».  Ruben était l’unique garçon et le cadet d’une famille qui comptait quatre filles. La photo avait été donnée à Aurore Thibodeau-Laplante, dont il était le neveu. N’est-ce pas qu’il a l’air sérieux dans son uniforme de cadet! Des années plus tard, un été, j’avais peut-être 5 ou 6 ans, j’ai fait la connaissance de Ruben. Il était venu rendre visite à sa tante Aurore; c’était alors un monsieur très chic. Les cheveux noirs et luisants de brillantine, il était tout de blanc vêtu, de plus, il portait des souliers de deux couleurs, bruns et blancs. On disait de lui qu’il ressemblait à Rudolf Valentino. Mais moi, ce qui m’avait impressionnée, c’était sa voiture décapotable, noire et blanche. Je n’en avais jamais vu de semblable!

IMG_20160415_0003Encore une photo qui nous vient de Montréal! De la même écriture fine que la précédente, il est simplement écrit : « Juin 1931, Roch, 49 ans ». Roch Thibodeau était le frère d’Aurore. On disait de lui « qu’il avait réussi ». Pour preuve, la superbe voiture, l’élégance du costume et surtout, l’allure! Je ne me souviens pas quel métier il exerçait, mais je sais qu’il était marguillier dans sa paroisse. C’était donc un homme respectable!

IMG_20160415_0004Datée de 1934, cette photo  a sûrement été prise  au printemps. Après avoir « marché au catéchisme », les jeunes qui achevaient leur cours primaire, faisaient leur communion solennelle. Marie-Paule Laplante pose ainsi, fièrement dans sa belle robe de communiante, en face de la maison de ses parents. La communion solennelle qu’on appelait aussi Profession de foi, était un événement important; il marquait le passage de l’enfance à l’adolescence. Pour certains, c’était parfois la fin des études, surtout pour les jeunes qui avaient atteint l’âge de 14 ou 15 ans. On reconnaît la maison de M. Claude Gignac, qui appartenait alors à son grand-père, M. Ulric Gignac… un solide  monsieur qui a vécu plus de 100 ans.

Je vous reviens avec d’autres images de la vie d’autrefois, à Deschambault!

© Madeleine Genest Bouillé, 16 avril 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s