Une chaloupe… fabrication maison!

Deux belles planches de pin

qu’on a réservées à cet effet depuis déjà longtemps.

D’autres morceaux de pin plus petits;

des vis, des cordes, une scie, un marteau… de l’eau.

Tout plein d’autres outils… au cas où.

Sans oublier le galon à mesurer,

surtout pas!

Quelques jours de beau temps,

pas trop chaud… pas trop froid, du beau temps sec!

Une certaine habileté…

acquise depuis longtemps.

L’œil et la main justes.

Bien important : un brin de « jarnigoine »

et surtout, beaucoup de patience!

Et puis, le fleuve en face de la maison,

qui inspire et qui attend,

la chaloupe et son constructeur!

© Madeleine Genest Bouillé, 18 septembre 2017

(Nouvelle version d’un poème écrit en 1995)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s